Reportage censuré de Zone Interdite sur l’IME de Moussaron et les centres qui maltraitent les enfants handicapés [Âmes sensibles s’abstenir]


Raccourci vers le reportage complet (avec une liste d’extraits en dessous)


Ce documentaire de 2014, pourtant diffusé initialement par la télévision française (M6) est devenu très difficile à trouver, à cause – apparemment – d’une censure ou d’interdictions ou de pressions qui semblent émaner de la direction de cet établissement.


1ère partie sur l’IME de Moussaron [7’23 » – 43 MB – qualité moyenne .webm] :
(témoignage d’une ancienne éducatrice sur les maltraitances de 1999, et début de la visite de l’IME de Moussaron)

Télécharger ce clip en .mp4 (meilleure qualité – 68 MB)


2ème partie sur l’IME de Moussaron (âmes sensibles, s’abstenir) [9’01 » – 43 MB – qualité moyenne .webm] :
(caméra cachée sur la réalité, avec les enfants nus assis sur des seaux, ou dans des lits trop petits un peu partout, ou enfermés dans des cages vitrées etc.) 

Télécharger ce clip en .mp4 (meilleure qualité – 83 MB)


*****

Reportage complet [1h 42″ 592 MB – qualité moyenne .webm]

Ces deux clips vidéo ci-dessus ne contiennent que les principales séquences concernant l’IME de Moussaron, alors que le reportage complet montre d’autres graves maltraitances dans d’autres établissements (et même une tentative de meurtre et un meurtre d’enfants handicapés par leur propre mère) :

Télécharger le reportage complet en .mp4 (meilleure qualité – 387 MB .mp4)

Si vous n’avez pas assez de temps pour le regarder en entier,
voici quelques extraits (cliquer pour télécharger les clips .mp4) :


IME Moussaron

Ce documentaire de 2013-2014 montre – sur Moussaron – des faits qui avaient déjà fait scandale en 1999 (et qui n’avaient donc pas changé), et – aussi incroyable que cela puisse paraître – en 2020 ce sont toujours les mêmes personnes (la famille Doazan) qui « exploitent » cet établissement.

Une plainte qui avait été faite par l’Etat semble avoir été abandonnée, et la Justice française semble s’être beaucoup plus intéressée à la lanceuse d’alerte Céline Boussié, qu’elle a tout de même fini par relaxer.

C’est la France.


IME de Monchy-le-Preux

  • Maltraitances à l’IME de Monchy-le-Preux: des peines de prison avec sursis prononcées
    Extraits :
    « « Merci, c’est beau ce que tu as fait, il faut le saluer. Un grand merci, jamais on n’oubliera ce que tu as fait, sans lui on n’aurait jamais su ». Cette maman d’enfant handicapé n’avait pas assez de mots pour remercier le chauffeur de l’IME de Monchy-le-Preux, par qui l’affaire de maltraitances est arrivée. L’homme, finalement relaxé des faits de violences dont il avait été accusé par d’autres éducatrices spécialisées, avait permis aux gendarmes d’enquêter grâce à une vidéo qu’il avait réalisée à l’aide d’une montre espion. »
  • https://www.lavoixdunord.fr/art/region/soupcons-de-maltraitances-sur-des-handicapesa-jna29b6451n1008728
    Extraits :
    «  L’ancienne directrice, ex-élue du conseil général du Nord, pour non-dénonciation de mauvais traitements, privations ou atteintes sexuelles infligés à des mineurs handicapés et donc vulnérables. « 
    « 
    Les parents s’étaient alarmés auprès de l’APEI Les Papillons blancs qui gèrent l’établissement au sujet des ecchymoses que portaient leurs enfants. L’attitude des enfants avait changé. «  Quand je levais la main, mon fils se couvrait instinctivement le visage », confiait la maman d’un jeune autiste. D’autres parents avaient remarqué des bosses et des bleus sur les enfants.« 

La Rédaction AutiLeaks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 − huit =

The maximum upload file size: 20 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.